J’ai lu le livre de l’érudit chrétien Kirsten Birkett, ‘The Essence of Feminism’. Sa conclusion : le christianisme et le féminisme sont incompatibles. Êtes-vous d’accord ?

Tous les ——ismes sont un peu dangereux. Jésus n’est pas venu pour nous proposer un nouvel ——isme. Donc évidemment le féminisme, comme le machisme, sont incompatibles avec la spiritualité de Jésus. Mais je crains aussi que le christianisme ait muté vers une certaine incompatibilité aussi…

Read More →
Certains chrétiens trouvent que le port de vêtements un peu chic, de greffes chez les femmes et de quelques bijoux ou bracelets sont interdits par la Bible. Est-ce vrai ? [Dimitri]

Beaucoup de chrétiens confondent Evangile et moralisme. En cela ils se comportent en nouveaux pharisiens bien plus qu’en chrétiens, finalement. Sur ce sujet, la question c’est celle de la séduction. Le Seigneur nous a fait beaux (cf. le Psaume 139). Il n’y a pas de problème à vouloir être beaux, plaisants, etc. Mais après, si […]

Read More →
« Je ne permets pas à la femme d’enseigner- ni de dominer l’homme ; qu’elle demeure dans le silence. Elle sera néanmoins sauvée en devenant mère (…). » 1Tim 2-12 et 15. Vraiment ? [RK]

Comme dans l’ensemble de ses épîtres, et notamment comme dans la 1ère lettre aux Corinthiens dans laquelle nous trouvons une exhortation du même type (1Corinthiens 14,34), Paul a pour souci principal d’amener d’anciens polythéistes à renoncer à l’idolâtrie (1Thessaloniciens 1,9) et ses conséquences éthiques (quand bien même elles se revendiqueraient de la Loi de Dieu, […]

Read More →
Paul en 1 Corinthiens 10-11 demande aux femmes de se voiler dans l’église. Un verset à prendre au sens littéral ou à considérer dans son contexte culturel ? [Emma]

Avec beaucoup de textes il faut choisir où nous allons mettre le curseur : normativité haute : le texte est reçu comme une parole de Dieu et donc ces consignes s’imposent à tout un chacun au-delà des siècles, normativité basse : le texte a été dit par un humain (il ne dit pas nécessairement que […]

Read More →
Depuis quand y a-t-il des pasteurs femmes dans les courants réformé et luthérien ? Merci. [Sylvie B.]

La première femme a être ordonnée pasteur fut Antoinette Brown, en 1851, dans une Église congrégationaliste des États-Unis. En Europe, c’est au début du 20°s que le ministère féminin a commencé à être reconnu pleinement (d’abord en Angleterre en 1917, puis aux Pays-Bas en 1920). En France c’est en 1930 et dans l’Église Réformée d’Alsace-Lorraine […]

Read More →