et 1001 réponses chrétiennes

Des théologiens protestants répondent brièvement à vos questions sur
la foi, Jésus, la Bible, Dieu, la théologie, la vie,... et même le reste
 

Concrètement- en quoi consiste la prédestination et qui concerne-t-elle ? Comment savoir si on l’est (prédestiné) ? [Maxime]

La prédestination est l’idée selon laquelle Dieu a choisi d’avance ceux qui seraient sauvés et ceux qui ne le seraient pas. Cette idée est assez bien étayée bibliquement. Ainsi, l’Ancien Testament est l’histoire de l’élection et du choix par Dieu d’un peuple qui ne le méritait pas (Deutéronome 7/7). De nombreux passages semblent, en outre, […]

Lire la suite →
L’EPUdF a-t-elle donné un avis sur la célébration des anniversaires de naissance ? Quels légitimité ou bien-fondé, ou quelle réprobation, au regard des Ecritures, notamment des Evangiles ? [Jean]

L’EPUdF n’a à notre connaissance jamais traité de cette question. Et je pense qu’il n’y a aucun argument biblique pour. Et d’ailleurs aucun argument biblique contre. Certains diront que l’Eglise est une famille et qu’on peut souhaiter les anniversaires en famille. D’autres penseront que ça peut devenir l’activité principale et que ça doit rester secondaire. […]

Lire la suite →
Que dire que faire au sein d’une église locale- quand un frère accuse un autre frère et entre en procès avec lui. [Peps]

La Bible prend en compte le caractère tortueux du cœur humain et le risque que de fausses accusations soient portées (Actes 25/7) et ce même dans l’Eglise, entre chrétiens (1 Corinthiens 6/7-8). Elle invite l’église à trancher la question de manière objective : par l’appel à plusieurs témoins (Matthieu 18, 15-18, 1 Timothée 5/19) ou par […]

Lire la suite →
  Quelle organisation correspond le mieux pour que l’Eglise soit sur le modèle biblique ? [Gérard]

C’est en soi un enseignement très important que le Nouveau Testament ne contienne pas plus de descriptions détaillées de l’organisation religieuse (contrairement à l’Ancien Testament qui décrit longuement le déroulement du culte ou l’organisation du service des lévites). Paul a décrit l’organisation idéale de l’Église avec la métaphore du corps humain et des membres (1 […]

Lire la suite →
Bien moins progressiste que les autres membres de mon Eglise je suis pourtant pas un théologien distingué. Je me tais souvent et travaille seul. Que faire ? [Jean-Luc]

L’un des principes fondateurs de la réforme, c’est l’examen des écritures. Vous n’avez à avoir peur d’aucune théologie raffinée si vous argumentez sur cette base.  Si vous pensez être appelés à servir et grandir dans cette église, n’ayez donc peur ni de partager vos convictions, ni de les mettre en oeuvre dans le service de […]

Lire la suite →
La « théologie de l’alliance » est souvent opposée au dispensationalisme. Laquelle est biblique selon vous ? [Miriam]

Votre question est importante, parce que selon que l’on opte pour l’un ou l’autre de ces systèmes théologiques, on aboutit à des conclusions doctrinales et éthiques différentes. La « théologie de l’alliance », bien qu’ayant des appuis chez les Pères de l’Eglise, a été développée par Jean Calvin, le plus influent des théologiens réformés, et peut être […]

Lire la suite →
Peut-on servir Christ sans l’Eglise institutionnelle qui semble si loin de la première Eglise ? Y a t-il une réforme possible pour libérer l’église du cléricalisme actuel ? [Gérard]

Quelle tristesse en effet de dépenser son énergie pour servir la religion des hommes plutôt que le Royaume de Dieu. Pire, dès le temps des prophètes de l’Ancien testament, on constate qu’à confondre le service de Dieu et le service religieux, ce n’est pas simplement son temps ou sa force que l’on perd, mais carrément […]

Lire la suite →
Dans Ézéchiel 44 / 25 : « Un sacrificateur n’ira pas vers un mort, de peur de se rendre impur. » Pourquoi assiste-t-on à un culte avant l’enterrement ? [Marc]

Plusieurs remarques pour répondre à votre question. Tout d’abord, l’Ancien Testament est ancien ! Non pas à cause de sa date d’édition, mais parce qu’il est dépassé par le Nouveau qu’il annonçait. Dans le Nouveau, il n’y a plus de sacrificateurs, ni d’impureté rituelle (cf. Actes 10). Le Christ est le seul sacrificateur et l’unique victime […]

Lire la suite →