et 1001 réponses chrétiennes

Des théologiens protestants répondent brièvement à vos questions sur
la foi, Jésus, la Bible, Dieu, la théologie, la vie,... et même le reste
 

Le canon biblique est l’œuvre d‘une construction humaine inspirée. Serait-il concevable aujourd’hui en 2017 d‘y ajouter un livre supplémentaire ? Si ce n‘est pas le cas pourquoi ? [Simon]

Le canon des Écritures bibliques a été clôturé dans les tous premiers siècles de l’ère chrétienne, pour faire face à une prolifération de théories s’éloignant de plus en plus de l’Évangile de Jésus-Christ. Une des plus connue est la position d’un certain Marcion, qui  proposait de supprimer purement et simplement des Écritures tout ce qui […]

Lire la suite →
Notre Bible contient 66 livres : 39 pour l’ancien et 27 pour le nouveau testament ce sont des livres canoniques : qui a établi le « canon » et quels sont les critères retenus pour « canoniser » un texte [M]

A la question du « qui » il n’est pas possible de répondre de façon claire et précise : le processus par lequel l’Église primitive a établi une liste de livres et décidé de la clôturer (= on n’en rajoute pas) s’est déroulé sur plusieurs siècles. On dit en général que ce sont les pères de l’Église, […]

Lire la suite →
Pourquoi certaines personnes ne disent pas Ancien Testament mais Premier Testament ? [Céline]

Certaines personnes, ayant le souci de (re)valoriser l’Ancien Testament, considèrent l’adjectif « ancien » comme péjoratif. Leur souci peut être lié aux relents marcionites dans l’Eglise (Marcion était un homme influent de l’Eglise ancienne considéré comme hérétique pour son mépris de l’Ancien Testament : selon lui, le dieu dont il est question dans l’Ancien Testament serait un dieu […]

Lire la suite →
« Le « canon dans le canon » c’est ce qui parle uniquement de Jésus-Christ dans le canon. » C’est vrai ? [Jean-Marc]

Pas exactement. Rappelons déjà que « le canon », c’est l’ensemble des livres reconnus comme bibliques, ayant autorité pour la foi et pour la vie. Parler de « canon dans le canon », c’est dire qu’il y a une clef de lecture, à partir de laquelle tous les textes bibliques (tous, donc) doivent être lus afin d’y entendre la […]

Lire la suite →